0
  • Votre panier est vide

    Vous n'avez pas d'article dans votre panier

Recherche sur le site de Roudour

Notre équipe

Chloé Garel-Delval

Chloé Garel-Delval le répète souvent : elle n’a pas appris le breton, elle a grandi avec. Cette dernière a été scolarisée à Diwan jusqu’à son baccalauréat. Après s’en être éloignée pendant ses études supérieures, elle y est revenue depuis 2020. En septembre 2021, elle devient formatrice à notre centre de formation à la langue bretonne de Lesneven.

“J'ai grandi et me suis construite avec deux langues en parallèle, le breton et le français”

Pouvez-vous présenter ?
Je me présente je m’appelle Chloé, je suis formatrice à Roudour depuis septembre 2021. J’ai 31 ans.

D’où êtes-vous originaire ?
Je suis originaire des Côtes-d’Armor, du Goelo pour être plus précise.

Comment avez-vous appris le breton ?
Comme Obélix, je suis tombée dans le breton dès toute petite. J’ai eu la chance de suivre toute ma scolarité à Diwan, l’école de Paimpol, le collège de Plésidy et enfin le lycée de Carhaix. Après cela, je suis partie sur Brest pour y suivre des études supérieures. Un BTS Industrie textile plus tard, je décide de reprendre une licence et un Master 1 spécialité breton et langues celtiques à la faculté des lettres Segalen. J’ai ensuite fait un petit bout de chemin en tant que conseillère en prêt-à-porter, bien loin du monde du breton pour un jour y revenir. Afin de remettre un pied à l’étrier et de perfectionner mon breton, j’ai suivi une formation longue de 6 mois en 2020. Cela m’a permis l’année d’après de donner des cours d’initiation au breton dans les écoles maternelles publiques du bassin brestois.

Qu’est-ce qui vous a donné d’apprendre la langue ?
Je réponds souvent que je ne l’ai pas réellement appris, j’ai grandi avec. J’ai grandi et me suis construite avec deux langues en parallèle, le breton et le français. Aujourd’hui, je peux dire que je l’apprends car je ne cesse de m’informer, de lire et de me questionner sur la langue.

“Les formations longue durée révèlent en vous des choses que vous ne soupçonniez pas”

Qu’est-ce que le breton vous a apporté ?
C’est grâce à la formation longue que j’ai commencé à pousser la chansonnette en breton. Avant, je n’aurais jamais osé sortir un son de ma bouche. Les formations longue durée révèlent en vous des choses que vous ne soupçonniez pas. C’est cette expérience que je souhaite à tous les stagiaires.