Saisissez votre mot-clé

Notre méthode

Notre méthode

TPR ET SUGGESTOPÉDIE...

La scop Roudour est réputée pour sa méthode d’enseignement innovante basée sur l’apprentissage accéléré.
Les techniques qui la compose se rapprochent de l’apprentissage de la langue maternelle.

Le TPR (Réponse Physique Totale), la Suggestopédie et le Story Telling sont reconnus internationalement et leur usage tend à se développer.

Depuis sa création en 1995, Roudour est en pointe au niveau de la recherche pédagogique en Bretagne.

Méthode Roudour
Musique de la langue
Mémoire spontanée
Enseignement
Acquisition du vocaulaire
Grammaire

Une méthode innovante

Roudour a mis au point sa propre méthode d’enseignement du breton, inspirée de deux méthodes d’apprentissage des langues : TPR et Suggestopédie. Elle utilise le mécanisme de la mémoire et les différents fonctionnements des 2 hémisphères du cerveau.

La méthode TPR (Réponse physique totale), mise au point par l’américain James ASHER, repose sur une technique simple proposant de lier l’acquisition d’un mot à un geste. Basée sur la compréhension avant l’expression, elle reprend le processus d’acquisition de la langue maternelle par le jeune enfant.

La Suggestopédie : une méthode mise au point par le bulgare Georgy LOZANOV, sollicite davantage le cerveau droit -siège de la mémoire et de l’imagination- mais également les différents états électriques de l’hémisphère droit, en utilisant diverses techniques de lecture, accompagnées de musique.

Devezh eskemm

Des textes originaux

La méthode ROUDOUR, s’appuie sur un texte imaginé par les formateurs, qui conte les aventures rocambolesques d’un James Bond breton, dont les tribulations l’amènent à sillonner la Bretagne.

Ce texte fait la part belle aux expressions idiomatiques et populaires, qui font la richesse du breton. De surcroit, le sujet permet de tenir le lecteur en haleine, tout en le détendant, en lui offrant de bonnes tranches de rigolade. Le coté rébarbatif de certaines méthodes et le sentiment d’un apprentissage scolaire de la langue disparaissent au profit d’une grande convivialité.

La méthode ROUDOUR permet d’apprendre quelques 200 mots nouveaux, par leçon de 6 à 7 pages : soit au total 2000 mots pour 10 leçons : de quoi avoir un bon niveau de langue !
Différents arts tels que la musique, le dessin, le théâtre sont employés pour aborder le vocabulaire nouveau, les tournures de phrases propres au breton et même la grammaire qui en perd son aspect scolaire et rébarbatif.

Les avantages de ces méthodes

  • Une absence totale de stress, de sentiment d’infériorité et de dévalorisation ; qui sont les principaux freins à l’apprentissage d’une langue. Le stagiaire n’est jamais mis en échec : quel que soit son niveau d’étude, la progression est régulière.
  • Une mémorisation plus efficace grâce à l’usage du mouvement et à la sollicitation du cerveau droit.
  • Une meilleure prononciation et une plus grand fluidité du discours.
  • Une rapidité d’apprentissage élevée par l’intégration des règles de grammaire de manière naturelle (TPR) ou de manière subliminale (Suggestopédie).
  • Une convivialité élevée et une absence apparente de difficultés qui génèrent une auto-valorisation.