Saisissez votre mot-clé

Le breton, langue vivante

Le breton est une langue celtique

Elle fait partie des langues brittoniques au même titre que le gallois et le cornique. Ces langues appartiennent au plus grand ensemble des langues dites indo-européennes.

Après avoir compté jusqu’à 1,5 million de locuteurs avant la première guerre mondiale, son usage a décliné au cours du XXe pour concerner aujourd’hui 213 000 personnes.

Le breton aujourd’hui

Le breton connaît un renouveau depuis les années 70-80 avec le développement de l’enseignement en langue bretonne. Aujourd’hui, près de 20 000 enfants sont scolarisés en breton. L’emploi s’est aussi développé. En 2018, c’est près de 1 500 emplois qui nécessitent la maîtrise de la langue, pour l’essentiel dans l’enseignement. D’autres secteurs recrutent comme la petite enfance et le secteur associatif.

Reconnaissance de la langue

Faute d’une reconnaissance légale et d’un statut officiel, la langue est toujours classée comme en danger par l’Unesco. Pourtant son usage dans la vie moderne, sa forte présence sur les réseaux sociaux et internet, et la volonté des Bretons de la sauvegarder permettent d’envisager une évolution positive de sa pratique. Les collectivités territoriales, notamment la région Bretagne et le département du Finistère, ont aujourd’hui des politiques volontaristes pour contribuer au développement de l’usage de la langue.

Carte des langues celtiques