0
  • Votre panier est vide

    Vous n'avez pas d'article dans votre panier

Recherche sur le site de Roudour

post

Votre stage de breton pris en charge à 100%

Votre stage de breton pris en charge à 100%

Suivre un stage, quel qu’il soit, représente toujours un coût. L’organisme de formation doit en effet, comme toute entreprise, pouvoir fonctionner et faire face aux coûts fixes et de personnel.

Il existe cependant de nombreux dispositifs qui vous permettent de faire prendre en charge votre apprentissage.

Pour les salariés et les demandeurs d’emploi*

Le dispositif le plus simple et le plus souple est le Compte Personnel de Formation (CPF). Celui-ci est crédité tous les ans de 500€. Pour l’utiliser, rien de plus simple, rendez-vous sur moncompteformation et connectez-vous. Pour la formation, tapez BRETON, sélectionnez en centre ou à distance et choisissez votre ville. Vous avez alors accès à l’ensemble des formations au breton proposées dans votre ville. Choisissez alors votre stage, cliquez sur S’inscrire à cette session, validez et c’est tout! Pas d’autorisation ou d’avis à demander à son employeur ou à Pôle Emploi. Si votre compte ne permet pas la prise en charge du coût du stage, il y a une possibilité de demande d’abondement.

Pour les professionnels de la langue bretonne

Dans le cas où la maîtrise du breton est essentielle dans votre travail, c’est votre employeur (via l’opérateur de compétences (OPCO)) qui prendra en charge votre formation. Pour les structures travaillant avec Akto, comme le fond les écoles Diwan et les écoles privées, il suffit de s’inscrire directement sur le site Espace Formation.

Pour les autres

Pour celles et ceux qui n’ont pas de droits à la formation, l’utilisation du CPF ne peut plus se faire une fois à la retraite par exemple, vous pouvez essayer de gagner votre stage au cours de jeux organisés régulièrement.

Si, enfin, vous devez prendre en charge votre stage, Roudour pratique une politique de tarifs raisonnables en individuel, avec une réduction possible de 10% pour les doubles inscriptions.

*Hors fonction publique