0
  • Votre panier est vide

    Vous n'avez pas d'article dans votre panier

Recherche sur le site de Roudour

post

« Langue bretonne : le renouveau » : CBreton consacre un reportage à Roudour

 

Le média C Breton est venu interviewer l’équipe de Roudour ainsi que des stagiaires pour parler de la langue bretonne et de l’intérêt de suivre une formation intensive. Celui-ci réside, pour les stagiaires, dans deux motivations : celle de pouvoir parler avec sa famille et l’autre, grandissante, de trouver du travail dans la région comme c’est le cas de Léna Guillemot, interviewée dans le reportage.

Cette dernière, qui suit actuellement un apprentissage de six mois dans notre centre carhaisien, « n’a jamais appris aussi vite une langue qu’en étant à [Roudour] » alors que « depuis l’école primaire, [elle] apprend l’anglais ». Elle ajoute : « Je parle mieux breton que je parle anglais. On apprend vite et pas de manière scolaire. C’est une autre manière d’apprendre et c’est beaucoup plus simple, ça rentre plus vite. »

Nos méthodes d’apprentissage interactif facilitent, en effet, la mémorisation à long terme et l’apprentissage. Marion Arnaud, formatrice, le développe dans le reportage : « On utilise le mime, le théâtre, la chanson. En fait, l’apprentissage vient des élèves plutôt que de l’équipe formatrice. C’est pour cette raison que nous sommes des formateurs et non, professeurs. Nous sommes là pour animer la séance et les guider vers l’apprentissage. A eux de découvrir la méthode qui leur convient le mieux. »

Nos prochaines sessions de formation intensive de six mois débutent en septembre prochain. Nous organisons actuellement des réunions d’information dans nos centres de formation. Venez y participer !

👉 Lannion : le 11 mars, à 10 h, à l’Espace Sainte-Anne
👉 Lesneven : le 18 mars à 10 h, au lycée Le Cleusmeur, rue Chanoine Calvez,
👉 Hennebont : le 24 mars à 10 h, à la maison de quartier de Kerihouais, rue de Kerorben,
👉 Morlaix : le 31 mars, à 10 h, à la MFR, rue Roch Glas.

Nous organisons également une réunion par visioconférence, le 25 mars, à 14 h.

Les inscriptions sont conseillées en cliquant sur ce lien.